Jeudi 24 mai 2018

Bâtiment église : son aspect intérieur

Ce que nous pouvons trouver dans la nef :

Un bénitier

Bénitier 01 - JPEG - 95.9 ko
Bénitier 01

C’est une vasque en pierre, parfois aussi un grand coquillage, placée aux entrées de l’église. Cette vasque contient de l’eau qui a été bénite et rappelle notre baptême. Les chrétiens, en entrant dans l’église, tracent sur eux le signe de croix avec cette eau.

Une chaire Parfois, une chaire est adossée à un mur ou à un pilier de la nef. Ce meuble surélevé grâce à un escalier, installé à mi-hauteur, permettait autrefois au prêtre de bien être entendu lors de la lecture de l’évangile et de son homélie. Dans les églises, la chaire était à gauche, côté nord. Dans les cathédrales, elle était à droite, côté sud. En face de la chaire est suspendu un grand crucifix.

Un chemin de croix Il est apposé sur les deux côtés de la nef. Ce sont quatorze tableaux constituant les quatorze stations du chemin de croix suivi par Jésus, de sa condamnation à sa mise au tombeau. Au cours de la célébration du Vendredi Saint, on s’y arrête, pour méditer sur les souffrances de Jésus parcourant le chemin du Calvaire. 1. Jésus est condamné à être crucifié. 2. Jésus est chargé de sa croix. 3. Jésus tombe pour la première fois sous le poids de la croix 4.Jésus rencontre sa mère. 5. Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix. 6. Sainte Véronique essuie le visage de Jésus 7.Jésus tombe pour la deuxième fois 8. Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent 9. Jésus tombe pour la troisième fois 10.Jésus est dépouillé de ses vêtements 11. Jésus est cloué sur la croix 12.Jésus meurt sur la croix. 13. Jésus est détaché de la croix et son corps est remis à sa mère 14. Le corps de Jésus est mis au tombeau. Dans certaines églises, il est possible de voir un quinzième tableau qui est celui de la Résurrection. Lorsque le chemin de croix a disparu, des croix identiques symbolisent les stations.

Des vitraux Ce sont des verrières coloriées, véritable catéchèse, qui rappellent des scènes de la vie de Notre Seigneur Jésus Christ ou qui représentent des saints. Ils donnent de la lumière à l’édifice.

Un confessionnal C’est un meuble divisé en trois parties autrefois utilisé pour recevoir le sacrement de Réconciliation (confession). Le prêtre s’asseyait dans le compartiment central muni d’une porte tandis que les personnes désirant se confesser prenaient place dans ceux qui se trouvent de part et d’autre. Il est muni d’un siège et de deux petits bancs pour s’agenouiller.

Statues - JPEG - 87.4 ko
Statues

Des statues Elles représentent les Saints honorés par l’Église pour la qualité religieuse de leur vie. Elles sont souvent fleuries en raison d’une dévotion particulière, patron de la paroisse, légende locale, saint guérisseur… Durant la période gothique, le statuaire devient un art en soi et demeure, jusqu’au XVe siècle, une expression de l’art local, avec comme principal sujet la Vierge à l’Enfant.

Un orgue ou un harmonium Ces instruments servent à accompagner les chants durant les offices. Il est le symbole de la musique sacrée.