Jeudi 24 mai 2018

Péleriner à Paimpol Enregistrer au format PDF

De Ste Barbe à l’église de Paimpol en passant par l’abbaye de Beauport

Pèleriner en paroisse de Ste Barbe à l’église de Paimpol en passant par l’abbaye de Beauport en suivant le GR.

Vous pouvez commencer ce parcours par la visite de la chapelle Ste Barbe qui a la forme d’une croix latine avec 2 transepts.

Chapelle Ste Barbe
Chapelle Ste Barbe

Elle a été construite dans la moitié du XVIIe siècle et en 1908 le recteur Joseph Menguy a fait construire le porche et le clocher existants. Son verdoyant placître surplombe l’anse de Beauport. On prie Sainte Barbe pour être protégé de la foudre. Sainte Barbe est la Sainte Patronne des pompiers, des mineurs, des artilleurs, des artificiers. Elle est aussi la Patronne de l’Ecole Polytechnique. Dans la marine ancienne, la sainte barbe était le nom donné à la soute aux munitions. La bannière demande un peu d’explications. D’un côté, sur fond bleu foncé : Sainte Barbe (sur le point d’être tuée par son Père, Dioscore) Au-dessus d’elle, une tour crénelée avec ses 3 fenêtres symbolisant la Ste Trinité. Dioscore brandit une épée dans la main droite, pour décapiter sa fille. Au-dessus de lui, l’éclair qui va le foudroyer. De l’autre côté, sur fond blanc : Notre Dame de Beauport – Kérity, la Vierge Marie tient son fils Jésus serré dans son bras gauche, le petit Jésus tient entre ses mains une sphère (peut-être la terre), surmontée d’une croix. En bas, à gauche, est représentée l’Abbaye de Beauport : la façade de l’église abbatiale, et une partie du bâtiment des Hôtes. Nous pouvons aussi remarquer que les 14 stations du Chemin de Croix sont encore présentes dans la chapelle. Deux ex-votos classés en avril 1987 sont suspendus. Celui du transept nord n’a pas de nom (coque verte et blanche) et celui de l’autre transept est une maquette de goélette.

De cet endroit, rattrapez le sentier des douaniers avec le balisage rouge et blanc vers l’ouest, où vous longerez des champs avant d’arriver sur la route que vous descendrez vers la droite. Un peu avant Kérarzic prendre sur la gauche en sous-bois le sentier qui longe la côte jusqu’à la passerelle. Continuez à longer la grève sur l’arrière de l’abbaye de Beauport.

Abbaye Beauport
Abbaye Beauport

C’est vers 1202 que des chanoines Prémontrés s’y installent à la demande du comte Alain de Goëlo. Pendant plus de 500 ans, ils vont façonner ce lieu et son environnement selon leur règle monastique et les besoins de leur vie communautaire. Des visites régulières s’imposent à Beauport tant pour découvrir l’architecture qui montre l’introduction de style gothique en Bretagne que par les différents jardins. Les animations régulières font de cet endroit un écrin somptueux.

Pour arriver à l’église Notre Dame de Bonne Nouvelle, il faut encore suivre le GR. Si le cœur vous en dit vous pouvez faire le tour de la pointe de Guilben (dont le sous-sol est constitué de roche volcanique bleu noir (spilite) Sinon, vous pouvez arriver au port par Kernoa par le balisage jaune. Dans la ville de Paimpol, rien ne vous empêche de déambuler dans les rues vers la place du Martray nouvellement rénovée.

Vous arrivez à l’église Notre-Dame de Bonne-Nouvelle de Paimpol commencée en 1910, bénie en 1914 puis consacrée en 1932. L’orgue a été restauré en 1986, il est utilisé régulièrement pour les offices. Plusieurs tableaux proviennent de l’Abbaye de Beauport L’un représente St Augustin montrant la règle à St Norbert. L’autre représente la « Cène ». Ne manquez pas le tryptique flamand. En 2017, les travaux de réfection du sol du chœur qui ont duré 6 mois, laissent place à un nouvel autel, la messe solennelle de réouverture a été célébrée le 9 juillet dernier. Pour revenir au point de départ, vous pouvez reprendre le même chemin ou le tibus à la gare qui vous laissera à l’abbaye. Si la chapelle ou l’église sont fermées, voici les coordonnées de Michel (responsable de l’association de préservation des bâtiments religieux de Paimpol 02 96 16 45 27).