Jeudi 4 janvier 2018 — Dernier ajout dimanche 4 février 2018

Péleriner à Yvias

Pour continuer notre périple sur la paroisse de Paimpol, intéressons-nous à Yvias dont le nom vient, pour certains, de Saint-Yvi ou Saint-Ivy. Une petite boucle concentrée sur le bourg nous permettra d’admirer l’église, la chapelle du Calvaire et l’oratoire de St Judoce. Article rédigé par Sylvie Ellien et Gabrielle Le Calvez (Kelou mat janvier 2018)

Pour continuer notre périple sur la paroisse de Paimpol, intéressons-nous à Yvias dont le nom vient, pour certains, de Saint-Yvi ou Saint-Ivy. Une petite boucle concentrée sur le bourg nous permettra d’admirer l’église, la chapelle du Calvaire et l’oratoire de St Judoce.

L’église d’Yvias est mentionnée dans les chartes de l’abbaye de Beauport en 1202 lors de sa donation par le comte Alain de Goëlo à l’abbaye de Beauport.

On y voit une chaire qui proviendrait de l’abbaye de Beauport et qui date du 18e siècle. L’église abrite un lutrin, des bénitiers anciens, des statues anciennes(de saint Judoce, saint Brieuc, saint Jean-Baptiste, sainte Barbe, saint Nicodème, et de sainte Marguerite) et une statue moderne de St Yves. Le maître-autel date de 1879.

Son clocher est remarquable avec aux quatre angles en haut les sculptures présentant les symboles des quatre évangélistes : le taureau ailé (Luc), l’aigle (Jean), le lion ailé (Marc) et l’homme (Matthieu).

La flèche d’une grande hauteur est un beau travail de sculpture et de taille de pierre. D’une grande légèreté visuelle, elle utilise un jeu de colonnettes, de pinacles à crochets, de nervures très élancées. La chapelle du calvaire située sur la route de Plourivo et fondée en 1685, est édifiée sur un tertre, elle domine toute la campagne alentour et le bourg. Des œuvres du peintre paimpolais Hamonic y sont visibles. Une fenêtre est datée de 1779. La crypte est creusée la même année. Là se trouve une « Mise au tombeau »en bois polychrome à 7 personnages, attribuée à l’atelier d’Yves Corlay (seconde moitié du 18e siècle).

Le balustre date du 17e siècle. La chapelle abrite plusieurs statues dont un Saint Isidore en costume breton avec une faux, ainsi qu’un tableau du Christ du 17e siècle.

L’oratoire de Saint-Judoce a été construit en 1964 au creux d’un vallon ombragé et à l’emplacement d’une ancienne chapelle signalée en ruinevers1930.Il offre au visiteur son tutélaire du 15e siècle.

Dans le bourg, l’ancien presbytère de 1623 comporte une tour carrée de 4 étages.

Sylvie Ellien et Gabrielle Le Calvez
Yvias chapelle Notre Dame du Calvaire Yvias clocher église paroissiale