Les vitraux patriotiques (2) Enregistrer au format PDF

Eglise Saint Pierre de Plouézec
Mercredi 3 avril 2019

Toujours dans la découverte des vitraux patriotiques de nos relais, nous vous proposons de terminer cette série par l’église de Plouézec, qui possède sûrement l’un des plus riches vitraux de la région faisant référence à la grande guerre.

Mathieu Vénuat, avec la collaboration de Mr Allainmat archiviste.

Toujours dans la découverte des vitraux patriotiques de nos relais, nous vous proposons de terminer cette série par l’église de Plouézec, qui possède sûrement l’un des plus riches vitraux de la région faisant référence à la grande guerre.

Les vitraux de l’église Saint Pierre sont l’œuvre de l’atelier parisien G. Léglise. Il est l’auteur de très nombreux vitraux aux graphismes raffinés et aux couleurs chatoyantes, en Bretagne ainsi que dans le reste de la France.

L’abbé Conan est l’initiateur de ce programme de réalisation, arrivé au rectorat de la paroisse de Plouézec en août 1915, alors que les trois vicaires messieurs Wusin, Le Calvez et Le Toux sont mobilisés. Une souscription sera créée pour mener à bien le projet, la population y prendra part, ce qui permettra de récolter une partie des 40 000 francs nécessaire à la réalisation et la pose de ces vitraux. Le chantier commence en novembre 1920 et prendra fin en avril 1921.
En 1923 Yves-Marie Nedelec, le maire et le recteur Conan inaugurent et bénissent les nouveaux vitraux.

Le vitrail à la mémoire de la grande guerre se trouve dans le pignon du transept nord. Il se compose de deux baies surmontées d’une petite rosace ornée du visage du Christ, reconnaissable du sol grâce à son nimbe crucifère.

Les deux baies sont dominées à droite par Saint Michel prince des armées célestes, et à gauche par Saint Louis patron des armées françaises. L’ornementation qui encadre cette scène de guerre est de style renaissance.

Dans le combat qui se joue sous nos yeux, les trois armées sont présentes. Dans la baie de droite, la confrontation face à face des Français et des Allemands est précise, l’éventail d’armes est très complet avec poignards, pistolets, fusils, baïonnettes. En arrière-plan, un regard attentif dévoile les chars et les chevaux, l’horizon n’est que feu et explosions et dans les airs les avions survolent la zone.

Sur les mers du globe la bataille n’est pas en reste, la baie de droite représente une scène de guerre que nombre d’hommes de la paroisse ont vécu. Au large un bâtiment largue ses explosifs et au premier plan, cinq marins sont sur une barque … Là encore dans les airs un avion est visible.

Durant la seconde guerre mondiale, ce vitrail fut une source d’inquiétude pour les paroissiens et pour le recteur, car l’occupant était très présent sur nos paroisses côtières. Malgré l’omniprésence des troupes Allemande ce vitrail ne fut pas remarqué, c’est pourquoi nous pouvons encore l’admirer.

Mathieu Vénuat, avec la collaboration de Mr Allainmat archiviste.
Grande guerre 01 Grande guerre 02 Grande guerre 03 Grande guerre détail Grande guerre Saint Louis Grande guerre Saint Michel