Péleriner sur la zone pastorale de GUINGAMP (01) Enregistrer au format PDF

Jeudi 8 novembre 2018 — Dernier ajout jeudi 13 décembre 2018

Nos arrivons au terme de notre pèlerinage en paroisses et aussi au terme de deux années civiles sur lesquelles nous avons exploré notre « territoire ». Pour ouvrir nos horizons, nous vous proposons d’aller chercher sur notre zone pastorale de Guingamp « le plus beau à ne pas manquer » que nous pouvons découvrir.

Pour ouvrir nos horizons, nous vous proposons d’aller chercher sur notre zone pastorale de Guingamp « le plus beau à ne pas manquer » que nous pouvons découvrir.

Sur la paroisse de Guingamp,

L’église St Tugdual à Pabu Dans cet édifice, des travaux de restauration de la charpente et de la couverture en 2008 2009, ont permis à la nouvelle voûte d’être décorée d’une fresque réalisée « à la tempera » par l’artiste pabuais Bernard Le Quellec. S’inspirant du texte de l’Apocalypse de Saint-Jean, l’artiste a créé une œuvre originale, présentant des thèmes du Jugement Dernier. Un jour en passant, entrez voir la lumière dégagée par cette fresque.

Sur la paroisse de Pontrieux,

L’église Notre Dame de Miséricorde (ou de Runan), XIVe-XVe] Fondée par les moines du Palacret, elle était auparavant connue comme l’un des biens des Templiers (XIIe-XIIe). Elle contient les gisants d’Henry du parc, seigneur de la Roche-Jagu et de Catherine de Kersaliou, son épouse (XVe).

Sur le relais de St Clet, près de la Chapelle Notre Dame de Clérin et St Cadoc, 1543-1545 vous trouverez les 5 fontaines du XVIe qui sont remarquables. Chaque fontaine est dédiée à un Saint : St Antoine, St Cadoc, St Eloi, St Blaise et Notre Dame.

Sur la paroisse de Belle Isle en Terre,

Sur la commune de Loc Envel avec ses 69 habitants, qui demeure la moins peuplée des 1.250 communes bretonnes.

L église St Envel de Loc Envel du XVIe siècle, avec son clocher mur et à l’intérieur le jubé en bois délicatement sculpté où les styles gothique et Renaissance sont mélangés.

Sur la paroisse de Callac,

L’église de Bulat Plestivien nous charme par ses proportions à la fois gracieuses et grandioses. La richesse et de la profusion de ses ornements. Tous ces dais, panaches, festons, crochets, pinacles, végétaux, animaux, broderies, en un mot, toutes ces merveilles de l’art chrétien ou payen, semées çà et là sur les portes, sur les fenêtres et sur les murs de cette église, sont le plus remarquable spécimen que nous connaissions dans nos contrées, et les mieux conservés de la sculpture sur pierre au XVIe siècle.

Eglise de Bulat Eglise de Loc Envel