Histoire de l’Eglise

Les évènements qui ont fait l’histoire de l’Eglise.

C’est en Suisse que naît, le 12 mai 1915, Roger Schutz. Son père est pasteur mais dira-t-il, c’est de sa grand-mère qu’il tient sa foi. En 1939, alors qu’il poursuit ses études à Lausanne, à la Faculté de théologie des Églises libres du canton de Vaud, il regroupe quelques amis, animés par une prière commune, et organise des colloques et des retraites spirituelles. Ce mouvement prend le nom de Grande Communauté.

Michelle Menguy

De nationalité canadienne, Jean Vanier naît le 10 septembre 1928 à Genève, quatrième enfant de la famille. Son père, Georges Vanier, Gouverneur général du Canada de 1959 à 1967 entraîne sa famille au gré de ses fonctions de diplomate, en France et en Angleterre où Jean passe son enfance.

Michelle Menguy

« Le maître mot de ma foi est le dialogue ». « Le dialogue est une œuvre sans cesse à reprendre ; lui seul permet de désarmer le fanatisme en nous et chez les autres ».
Né le 8 mai 1938 dans le quartier populaire de Bab el-Oued, à Alger, Pierre Claverie a voué son existence au dialogue interreligieux.

Michèle Menguy

Marie Noël fut une catholique ardente et sincère, toute donnée à Dieu jusque dans l’épreuve.
« Dieu voyait pour moi plus grand que moi. Il ne m’a pas permis de « m’installer » sur terre. Il m’a forcée à avoir besoin du Ciel. ».

Bienheureux Marcel Callo, figure de sainteté pour les catholiques d’Ille-et-Vilaine.

Inspiratrice avec le père Georges Finet des Foyers de Charité

« Fais avec tous ce qui fait du bien à tous, plutôt que de faire mieux ce qui ne ferait du bien qu’à toi ».
« J’ai été et je reste éblouie par Dieu ».
« Militante sociale, 1904-1964 », indique la plaque de la petite rue Madeleine Delbrêl, à Mussidan, le bourg de Dordogne où elle est née.
« L’une des plus grandes mystiques du XXe siècle », déclarait quant à lui le cardinal Martini, archevêque émérite de Milan, en Italie, pasteur et théologien renommé.

Michelle Menguy

À l’origine de la semaine de prières pour l’Unité chrétienne, le Père Paul Couturier a révolutionné l’œcuménisme spirituel au XXe siècle.

“Chacun doit trouver où mener son combat pour qu’il y ait plus de joie dans le monde ; le monde est comme un miroir : si tu donnes la joie, tu en reçois”.

“Acharnons-nous pour que l’Homme soit partout respecté”.

« Bâtir une société de frères ne saurait rester à l’état de programme. Chacun, là où il est, y a sa part de responsabilité. Chacun y a sa place. »

Articles : 0 | 10 | Tout afficher