Kelou mat n°2 février 2020 Enregistrer au format PDF

Mercredi 19 février 2020 — Dernier ajout lundi 27 avril 2020

L’année 2020 commence avec bien des préoccupations : incendie en Australie, inondations en Asie, conflits armés et sociaux dans de nombreux pays et nous pourrions encore ajouter bien des sujets. Chacun, chacune, nous portons des croix quotidiennes qui peuvent nous paraître bien lourdes. Et pourtant, nous allons de l’avant et nous voulons croire qu’il est possible de bâtir un monde ensemble où les différences ne seraient pas perçues comme des obstacles mais plutôt comme un moyen de nous compléter les uns les autres et de vivre dans une société plurielle.

Notre monde a bien changé, y compris nos univers familiaux, notre manière de travailler, d’être en relation et même … de faire Eglise.

Alors que faire face à ce constat ?

Tout d’abord, nous ne sommes pas un peuple sans espérance. Notre espérance nous l’a plaçons en notre Seigneur. Il est notre Lumière quotidienne et Celui qui nous accompagne, nous écoute, nous fortifie, Celui à qui nous confions nos joies et nos soucis ; et son Evangile est notre programme de vie.

Dans un monde en mutation, en changement permanent, en conflit, il est plus que jamais nécessaire de nous rappeler quel est le centre de notre vie, ou plutôt « QUI » en est le centre : le Seigneur Jésus-Christ.

La fête de la Présentation de Jésus est une merveilleuse occasion de nous le rappeler. Nous pouvons chacun, chacune nous « présenter » au Seigneur et lui redire « oui ». En 2020, que le Seigneur soit présent dans chacune de nos vies dans les actes quotidiens et ordinaires.

Que chacun de nos actes, chacune de nos pensées soient offertes au Seigneur et … deviennent prière. Si chaque chrétien décide d’offrir au Seigneur ce qui fait sa vie quotidienne, ce sera comme autant de petites lumières qui jalonneront le chemin de nos vies. Et toutes ces lumières qui scintilleront par nos vies seront le reflet de Celui qui est notre Lumière : le Seigneur !

Voilà notre lumière et notre feuille de route en ce début d’année : rendre le Seigneur présent dans chacun de nos actes et choisir à nouveau l’Evangile comme chemin de vie pour témoigner de la Lumière de la Résurrection.

Comme le rappelait le Pape François, soyons -avec tous les consacrés- « l’aube sans fin de l’Eglise » en nous laissant rencontrer par Jésus dans le quotidien de nos vies.

Abbé Chilair Boncœur

Documents à télécharger

Vos témoignages

  • Kelou mat ma respiration 8 avril 2020 18:51, par calmejane marie-thereze plouezec

    grand merci Mr l’abbé Boncœur et à tous ceux qui participent à l’élaboration de KELOU MAD., une véritable respiration pour moi..de quoi méditer et re..méditer en ces jours si particuliers. puissent tous les chrétiens du monde entier se( rassembler )par la pensée ce Vendredi Saint pour accompagner le christ dans sa montée au Calvaire prélude de sa résurrection et dans l’espoir de la nôtre fraternellement en union de prières Mie-th.Calmejane